Les gantiers

Les gantiers de Grenoble ont bâti cette ville ainsi que leur fortune personnelle à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. L’art funéraire du cimetière Saint-Roch reflète fidèlement la grandeur et la décadence des grandes maisons gantières. On y trouve pratiquement tous les noms des grands gantiers qui comptaient durant « l’âge d’or » de la ganterie grenobloise, ainsi que plusieurs anonymes petits gantiers et leur famille : cette présence importante est la preuve que les gantiers naissaient, vivaient et mouraient à Grenoble.

Ces visites guidées et commentées étaient assurées par Valéria Ostapenko, présidente de l’association de Sauvegarde et de Promotion du Gant de Grenoble (ASP2G).

 

Hommage à Valéria Ostapenko dans le Dauphiné Libéré du 24/09/2014:

Valeria 24.09.14


Retour présentation des visites guidées

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site