Les résistants et les victimes du nazisme

Visite guidée et commentée par Pierre BLANC

On se recueillera sur une vingtaine de tombes qui permettront de se remémorer les différentes phases de la guerre de 1940 : l'attaque de mai, terriblement meurtrière, les combats de retardement sur la Loire et sur l'Isère, puis les différentes phases de l'occupation.

Si peu de morts violentes jalonnent les périodes vichyssoise et italienne, la période allemande se soldera par de très nombreuses victimes, depuis les assassinats de résistants en novembre-décembre 43 jusqu'à l'insurrection générale pour la libération du territoire, avec le martyre du Vercors et la répression allemande, aveugle et meurtrière.

On évoquera également la mort des déportés disparus en Allemagne dont les noms figurent parfois sur une tombe familiale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×