Journées Européennes du Patrimoine


Samedi 14 septembre 2013 :

VISITE DU CIMETIÈRE ANCIEN DE LA TRONCHE

Rendez-vous à l’entrée du cimetière ancien de La Tronche

Avenue du Maquis du Grésivaudan  (Arrêt tram B : « La Tronche - Hôpital»)

Visite libre et gratuite


10 H - LE CIMETIERE ANCIEN DE LA TRONCHE

(et non à 14 h comme annoncé par erreur dans la presse locale)

Visite guidée et commentée par Pierre BLANC

L'histoire de ce cimetière remonte à l'antiquité ; l'archéologue Hippolyte Müller, lui-même enterré ici, y a découvert en 1909 quatre sarcophages gallo-romains. On y trouvera le souvenir de personnages d'importance régionale comme l'abbé Raillane, Frédéric Taulier, le résistant Félix Faure, son épouse Marguerite Alpe, le peintre Hébert, le général russe Yermoloff, l'ingénieur Antoine Biboud, le caricaturiste Jean Brian, le journaliste Besson, Antoinette Brun.... ; et également des artisans, agriculteurs, marbriers, chamoiseurs, gantiers, autant de travailleurs qui ont façonné l'histoire de la vallée du Grésivaudan et qui jalonneront ce parcours de la mémoire.



Samedi 14 septembre 2013 :

VISITES DU CIMETIERE SAINT-ROCH

Rendez-vous à l’entrée principale du cimetière Saint-Roch - 2, rue du Souvenir

Visites libres et gratuites


9 H 30 - LE CIMETIÈRE SAINT-ROCH, le petit Père Lachaise grenoblois

Visite guidée et commentée par Huguette PERRIN

A travers un parcours initiatique dans les allées du cimetière Saint-Roch, créé en 1810 et comptant 25000 concessions, nous vous emmènerons à la rencontre des personnalités qui se sont distinguées, chacune, à une époque et dans des domaines différents : scientifiques, entrepreneurs et innovateurs, industriels, militaires, ecclésiastiques, hommes politiques, artistes, intellectuels … Au gré des sépultures, dans ce lieu chargé à la fois d’histoire(s) et d’émotion(s), où de célèbres grenoblois côtoient de simples particuliers, nous vous entraînerons à la découverte de l'art funéraire décoratif, symbolique, religieux et laïc qui orne de nombreux et remarquables monuments.

14 H 30 - LES ARTISTES PEINTRES

Visite guidée et commentée par Maurice WANTELLET

Jean Achard, Diodore Rahoult, Abbé Laurent Guétal, Edouard d'Apvril, Jules Flandrin, Charles Bertier… Ce sont des noms de rues ; ce sont aussi des tombes du cimetière Saint-Roch. On pourrait aussi citer d'autres artistes dont les noms reviennent dans les expositions des peintres dauphinois. Connaître les emplacements de leur tombe est un moyen de leur rendre un vibrant hommage.

14 H 30 - LES MAIRES DE GRENOBLE

Visite guidée et commentée par Pierre BLANC

Une majorité des maires de Grenoble sont enterrés à St-Roch, depuis ceux de la Révolution jusqu'à Albert Michallon. La plupart ont laissé leur empreinte dans la cité, depuis les plus anciens, Charles Renauldon, Honoré-Hugues Berriat, Edouard Rey, Stéphane Jay ... jusqu'aux plus récents, Félix Viallet, Paul Mistral, Léon Martin ... Le parcours du cimetière sur leurs tombes permet de les faire revivre et de rappeler à notre mémoire le développement de Grenoble qu'ils ont conduit au cours des 19e et 20e siècles.



Dimanche 15 septembre 2013 :

VISITES DU CIMETIERE SAINT-ROCH

Rendez-vous à l’entrée principale du cimetière Saint-Roch - 2, rue du Souvenir

Visites libres et gratuites


10 H - INDUSTRIELS ET SCIENTIFIQUES

Visite guidée et commentée par Pierre Blanc

Un parcours sur l'essor du savoir et du savoir-faire à Grenoble qui nous amène sur la sépulture d'une trentaine de personnalités ayant œuvré au développement intellectuel et économique de Grenoble entre 1800 et 1950. Les gantiers prédominent avec les Jouvin, Rey, Perrin-Nicolet, Terray, Raymond, etc. D'autres tombes démontrent pourtant un essor parallèle, d'abord multiforme avec Gueymard, Teisseire, Crozet, Raoult, Rallet, etc. mais où la métallurgie s'imposera (Barral, Chaper, Leborgne). Puis, à partir des années 1840, la chaudronnerie se développe et, sur sa lancée, l'hydraulique, la papeterie, l'hydroélecticité jalonnées par de nombreuses sépultures (Joya, Romanet, Brenier, Vialet, Bouchayer, Blanchet, Poulat). A la fin du 18e, la collaboration étroite université-industrie est rappelée par les stèles de Barbillon, Flusin, Louis Merlin. On remarquera également quelques précurseurs de l'agro-alimentaire (Cartier-Millon, Brun) et des adeptes des sciences de la nature (Bordier, Lachmann, Kilian).

10 H - PRETRES ET RELIGIEUX

Visite proposée par Michel MERCIER, guidée et commentée par Jean LE CHATELIER

La visite concernera une vingtaine de sépultures. Elle permettra d’évoquer la vie d’un certain nombre de prêtres et de religieux. Les symboles religieux, attachés à la tradition chrétienne et figurant sur les tombes seront expliqués et situés dans leur contexte. L’histoire de quelques congrégations religieuses sera également évoquée dans leur implantation locale. Le lien avec l’histoire de la ville de Grenoble et de certains de ses bâtiments à caractère patrimonial, sera commenté.

14 H 30 - LES ARTISTES SCULPTEURS CÉLÈBRES du 19ème siècle à SAINT-ROCH

Visite guidée et commentée par Fabien DEQUIER

La visite guidée s'appuie sur un mémoire de maîtrise d'histoire de l'art ayant pour sujet les sculptures d'artistes renommés du 19° siècle au cimetière St R och. Victor Sappey, Urbain Basset, Aimé Irvoy, Henri Ding et Eustache Bernard sont ces sculpteurs à qui les grandes familles grenobloises ont demandé d'immortaliser leur souvenir. La nécropole étant alors un lieu d'un genre nouveau, ces oeuvres ont, en plus de leur qualité artistique, l'intérêt d'avoir été conçues dans un souci commémoratif inédit.



Dimanche 15 septembre 2013 :

VISITE HORS LES MURS

Rendez-vous au Jardin de Ville devant le kiosque à musique

Visite libre et gratuite

14 h 30 - Parcours du vieux Grenoble sur les traces du préfet Fourier et des frères Champollion

Visite guidée et commentée par Pierre BLANC

On commencera au Jardin de ville par résumer la vie de ces trois personnages aux destins étrangement liés. Ensuite, nous irons de la rue Montorge à la place de Verdun en passant par la place Grenette, la Grande rue, la place St-André, le quai, la rue Brocherie, la place Notre-Dame, la rue Barnave, le lycée Stendhal ... en des endroits où ces trois amis ont vécu, travaillé, voire comploté, dans un esprit de parfaite collaboration et de fraternité pour le plus grand bénéfice de nos connaissances et de notre civilisation.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×